La prog’ 2015

Programme complet à venir


 Libertalia (date et heure non défini)

Les flibustiers de Libertalia vont venir bousculer le public carmausin ! Venez danser avec eux ! (photo Pauline Leboulanger)

LIBERTALIA c’est une histoire:

Cap plein sud, gueux des mers et autres aventuriers des temps modernes!
Au nord de Madagascar, une bande de flibustiers élisent asile sur une terre qu’ils baptisent LIBERTALIA.
Dans ce XVIIème siècle où les grandes monarchies se partagent la puissance, les gueux des mers et des terres níont que deux choix : l’asservissement ou la révolte. Les pirates choisissent la mutinerie et la liberté. Ils instaurent cette dernière comme coûtume sur Libertalia. L’égalité, le partage et la solidarité sont les seuls mots d’ordre. La première forme d’altermondialisme était née. Toutes les nationalités et ethnies se situaient au même rang. Les temps actuels ont encore beaucoup à apprendre de cette épopée de piraterie libertaire. En effet, dans un monde où la soif de profit et de pouvoir de nos puissants baillonne toujours autant notre liberté et nos choix, nous rendrons hommage à ces hommes.
Et en Musique s’il vous plait !!

L’énergie des flibustiers de Libertalia déchaîne une tempête où le public peut tanguer au son de chants de marins revisités, de musiques Irlandaises, Galiciennes ou Bretonnes et de compositions vieillies en fûts de chêne…
C’est dans une véritable taverne que les spectateurs se retrouvent à giguer sur des rythmes endiablés et à valser coude à coude avec leurs compagnons de fortune…

Ils sont déjà venus au festival à A Fleur de Peau et on peut vous dire que ça vaut le déplacement ! Ils présentent en 2015, leur nouvel album

A Lire ici http://www.libertalia-legroupe.com


 Outside duo (date et horaire non défini)

Deux musiciens extraordinaires. Une vrai bouffée d’oxygène à venir respirer à Carmaux ! Source www.outsideduo.com

Outside Duo en spectacle c’est 16 ans de complicité scénique qui ont forgé le rapport au public si particulier de ce « Celtic Two-Men-Show » à l’originalité décapante ! Que ce soit guitare/violon, à deux violons, en chansons, à deux sur le même violon ou avec d’autres performances : le duo ravit par son humour et sa virtuosité, dans une mise en scène énergique de Laurent Vercambre (fondateur de Malicorne et du Quatuor, 3 Molières du meilleur spectacle musical et une Victoire de la musique). Complicité, virtuosité, évasion et humour : « Un show qui fait figure d’Ovni dans le monde des musiques celtiques »! (Ouest France) « En parfaite symbiose, ce duo d’artistes a quelque chose de singulier » Ouest France, « Les morceaux du groupe se dégustent comme une savoureuse friandise artisanale. Ils distillent une folk music endiablée, presque addictive. En outre, ils font preuve d’un certain art de la mise en scène, ce qui donne à leur show un aspect visuel des plus réussis.(…) Il faut les voir et les écouter ! » Le Télégramme, « Leur humour fait mouche et leur virtuosité impose le respect » Ouest France, « Dégager à deux autant d’énergie qu’un quintette est une source supplémentaire d’étonnement et de contentement pour le public, qui voit bien que ces deux-là ne ressemblent à aucun autre groupe » France Catholique, « Quelle vitalité, quelle générosité, quel son, quelle classe ! (…) ont revisité la musique celtique avec une créativité inouïe. (…) Les amateurs de musique celtique ne sont pas loin d’avoir trouvé leurs nouveaux messies. Merci ! » Le Télégramme, « Si d’aventure Outside Duo est programmé chez vous, courrez-y les yeux fermés. » Trad Mag, « Un groupe unique (…) Sur scène, Antoine et Julien réussissent à ajouter une note de théâtre dans leurs compositions. Magique. (…) Le temps s’est arrêté au Triskell samedi. » Ouest France, « Un vrai show, entre humour, comédie et musique qui vaut bien au spectacle le titre auto-proclamé sur l’affiche du concert de « two men show. » Le Télégramme… Bref on ne tarit pas d’éloges sur eux !



Doolin fait aussi partie de la programmation 2015 du festival A Fleur de Peau (photo doolin.fr)

Fondé en 2005, Doolin’ est composé de six musiciens de talent :
Guilhem à travaillé avec les plus grands violonistes irlandais (Paddy Glackin, Liz Carroll, Matt Cranitch, Liz Doherty).
Jacob et Josselin sont respectivement Prix spécial du Jury 2003 et Vice-champion 2004 du All Ireland Fleadh (championnat d’Irlande de musique traditionnelle).
Ils sont tous deux membres du Trio Gan Ainm. Jacob est également membre du groupe Gadalzen.
Nicolas, Sébastien et Wilfried ont accompagné des vedettes de la variété-rock française, parallèlement à leur carrière sur la scène irlandaise au sein du groupe The Gartloney Rats.
Le répertoire de Doolin’ – mélange de chants et d’instrumentaux – associe aux compositions du groupe des airs traditionnels irlandais.
Le style original puise dans la sensibilité et les diverses expériences de ses six musiciens pour créer un son nouveau et unique.

A lire sur http://www.doolin.fr

 


Carlos Nuñes samedi 4 juillet 22h30 Parc du Candou

Carlos Nuñes (photo Javier Salas)

Carlos Nuñes (photo Javier Salas)

Dans le monde entier, Carlos Núñez est considéré comme un musicien extraordinaire, l’un des plus sérieux et des plus brillants… Son charisme, son énergie, son esprit pionnier l’ont rendu très populaire, lui qui repousse sans cesse les limites de ses instruments : la cornemuse galicienne –la gaita– et les flûtes. A l’âge de huit ans, Carlos a choisi d’apprendre les secrets de la musique traditionnelle et de la gaita auprès des anciens maîtres. A douze ans, il a été invité à jouer en soliste, avec l’Orchestre Symphonique de Lorient, une composition de l’irlandais Shaun Davey. Ses brillantes études de flûte à bec au Conservatoire de Madrid lui ont valu la mention “cum laude” et le Prix Exceptionnel de Fin d’Etudes.

Carlos Núñez a vendu plus d’un million de disques à travers le monde et a été primé dans plusieurs pays. En Espagne, il a obtenu le Prix Ondas récompensant le meilleur direct et deux nominations aux Grammy Latinos. Il a été nommé Ambassadeur Européen pour l’Environnement… il a joué à Rome pour le Pape devant deux millions de spectateurs… On dit de lui : “la seule star planétaire de la cornemuse” (François-Xavier Gómez, Libération), “le nouveau roi des Celtes” (Manuel Rivas, El País), “le Jimi Hendrix de la gaita” (Scott Lewellyn, Billboard) , “le sonneur d’or” (Xabier Rekalde, El Mundo), “artiste d’une musicalité remarquable et d’un talent intelligent” (Jan Fairley, Folk Roots), “sonneur qui joue comme Coltrane ou Hendrix” (Bob Flynn, The Guardian)…

Lire sur http://www.carlos-nunez.com