La prog’ 2014

 A venir dans les prochains jours :

jeudi 3 juillet:  Journée au parc pour des ateliers Land Art, avec Françoise Uribellarea, Michèle Combes, Salva et tous les amateurs, l’occasion de laisser libre court à des talents créatifs peut-être cachés. Une animation unique pour décorer le parc du Candou.

Samedi 5 juillet 14h – 17h: pour bien se préparer avant la soirée du samedi soir un stage de danses brésiliennes (samba, forro) avec Jean Marc Blondin et Sambinho Especial en live – 12 €. Lieu : salle Carlos Gardel, Maison de la Citoyenneté. Réservation obligatoire au 05 63 76 76 67

-vendredi 4 juillet 20h30 SALLE MITTERRAND – CARMAUX
(ouverture du site dès 19h30)

SAMBINHO ESPECIAL
Sambinho est une « bateria » de samba, musique de carnaval brésilienne, basée en région parisienne. Sur scène, dans les rues, en festival, lors de manifestations culturelles et populaires, le show musical de Sambinho est interactif, rempli d’énergie et de joie communicative. Au-delà d’un répertoire de samba typique, le son de Sambinho s’enrichit d’autres influences rythmiques venues des Caraïbes, d’Afrique et d’Amérique. Sambinho Especial a notamment fait la 1ère partie de Buena Vista Social Club, animé le marathon et le carnaval de Paris, les « nuits frappées de Bruniquel »…

CASUARINA – 22h30 SALLE FRANCOIS MITTERRAND

Élu meilleur groupe de samba 2010 au prix de la musique brésilienne, Casuarina sera en tournée en France du 20 mai au 9 juillet 2014. Casuarina nous présentera un fabuleux répertoire de sambas (dont certaines sont de leur cru), avec des incursions vers les musiques nordestines. Des standards des écoles de samba, des morceaux de compositeurs légendaires des années 40, un pot-pourri des succès de Jackson do Pandeiro ou bien encore une samba des années 70, à l’inspiration hippie.

– samedi 5 juillet

MADRUGADA  20h30 SALLE FRANCOIS MITTERRAND

Le groupe Madrugada est né à la fin du siècle dernier, en 1999, de la rencontre entre 5 musiciens, tous issus d’univers musicaux variés. Attirés d’abord par la bossa-nova, pour la beauté des mélodies et la douceur de la langue, ils se retrouvent vite sur le chemin du samba de Rio. Cette musique des plus populaires au Brésil les mènera aux racines à travers plusieurs voyages au Brésil.

TANIA  MARIA 22h30 SALLE FRANCOIS MITTERRAND

Tania Maria a eu une histoire d’amour longue et passionnée avec la musique. Né dans une famille de musiciens amateurs à São Luis, nord-ouest du Brésil, elle a commencé à étudier le piano à l’âge de sept ans et a été seulement 13 alors qu’elle était le vainqueur premier prix dans un concours régional .À l’époque, la bossa nova était à la mode de Rio à New York.

Seulement trois ans plus tard, cette jeune femme talentueuse promise à un brillant avenir a essayé de prendre ses distances avec la musique en s’engageant dans des études de droit. Cependant, elle a fini par céder à la demande insistante du piano. Après la navette entre les concerts à Rio et Sao Paulo, elle enregistre son premier album à l’âge de 20 ans.

Dès 1969, ses premières représentations musicales ont clairement montré son potentiel et ses prédilections : un étonnant mélange de rythmes brésiliens et des harmonies jazz, sur lesquels repose un remarquable don naturel pour les mélodies sophistiquées. Après 36 ans et près de 25 albums et par le biais des hits,Tania Maria se distingue comme l’un des vrais grands talents de la scène musicale brésilienne, où elle est connue pour sa voix inimitable basse, sensuelle, et pour sa touche percussive au piano.

Elle a aussi fait beaucoup de voyages, de la vie nocturne du Paris des années 1970, où elle a rencontré Claude Nougaro, à des années de fusion à New York dans les années 1980 ; elle a vécu dans les deux villes. Elle a également participé a pratiquement chaque grand festival jazz dans le monde, de Montreux à la Nouvelle-Orléans, de Tokyo et de Nice. Tania Maria est une musicienne accomplie qui, bien que toujours attiré à swing et le jazz, n’a jamais oublié les battements fondamentaux de son choro natif et la samba. En 2009, Tania a reçu la distinction d’officier de l’ordre des arts et des lettres du ministre de la Culture .

Comments are closed.